LA FORMATION

Pourquoi se former?

Une conviction : la nécessité de la professionnalisation

Être professionnel(le) de la socio-esthétique ne s’improvise pas. C’est un titre qui s’obtient uniquement à l’issue d’une formation complémentaire au métier d’esthéticienne.

Etre Socio-esthéticien(ne) suppose de :

Être titulaire d’un diplôme d’Etat en esthétique-cosmétique, d’avoir une expérience suffisante en esthétique pour avoir développé des compétences techniques et avoir envie d’exercer son métier « autrement ».
Comprendre comment travailler dans un service hospitalier ou social et quelle est la portée de la prise en charge esthétique dans ce cadre
Être préparé (e) à une relation avec les patients, leur entourage ainsi que les équipes soignantes (respect du secret professionnel, transmission des informations, inscription dans les projets de soin,…)
Assurer la protection des patients (connaissance des pathologies et traitements, respect de l’hygiène hospitalière, techniques particulières, …).

C’est grâce à cette double compétence (pratique esthétique confirmée et formation CODES) mais aussi à un statut bien différencié de celui des autres professionnels soignants ou éducatifs, que les Socio-esthéticien(ne)s apportent un regard, une écoute et un service qui sont différents mais complémentaires des autres professionnels.