L'ASSOCIATION

Une association pionnière et experte

Nos missions :

Le CODES (COurs D‘ESthétique à option humanitaire et sociale) est une association loi 1901 unique qui, depuis 1978, a pour mission « d’aider les souffrants à dépasser leur mal-être en les réconciliant avec leur corps et leur image grâce aux soins esthétiques » (extrait des statuts).

Implantée au sein de 2 hôpitaux publics (le CHRU de Tours-37- et les Hôpitaux de Saint-Maurice-94-), l’association, qui est présidée par le Professeur Olivier Le Floch, cancérologue, réunit des professionnels des milieux médicaux et sociaux, tous convaincus de l’importance de la prise en charge du corps et de la nécessité de professionnalisation.

CHU de TOURS Hôpitaux de Saint-Maurice


Depuis plus de 35 ans, l’association CODES agit concrètement autour de 2 axes :

1. Former des professionnels au titre d’Etat de « socio-esthéticien(ne)»
Le CODES est à l’origine de la formation de socio-esthétique en France et au Japon. En France, ce sont plus de 1200 personnes qui ont suivi la formation du CODES.

2. Promouvoir la socio-esthétique et ses apports pour les personnes fragilisées en tant que discipline transversale et métier complémentaire de l’accompagnement médical et social.
Depuis de nombreuses années, les membres du CODES ainsi que les socio-esthéticien(ne)s intégré(e)s dans diverses équipes pluridisciplinaires œuvrent pour faire reconnaître la socio-esthétique de plusieurs façons :
Collaboration dans le cadre d’études : Plusieurs socio-esthéticien(ne)s ont participé et participent à des études ou évaluations visant à objectiver les bénéfices de la socio-esthétique pour des publics ciblés. En 2010-2011, le CODES a initié, grâce au soutien de la Fondation L’Oréal une étude sur «l’impact de la socio-esthétique auprès de bénéficiaires en situation de réinsertion sociale et/ou professionnelle » dont les résultats ont été présentés lors du 1er Congrès national de socio-esthétique en 2012 et aux acteurs de terrain en Normandie (Alençon) le 21 mars 2013 et dans le Nord-Pas-de- Calais (Lesquin) le 6 décembre 2013.

Participation à des manifestations professionnelles : Depuis 2012, le CODES organise un congrès annuel à l’Institut Pasteur de Paris. Les membres de l’association ainsi que de nombreuses socio-esthéticiennes participent également à des colloques thématiques ou régionaux.

Information via les média professionnels et grand public.

Plus de 35 ans d’engagement :
En 1978, après plus de 10 ans de bénévolat en psychiatrie au CHRU de Tours et en milieu carcéral à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Rénée Rousière, esthéticienne de formation, a réuni autour d’elle un certain nombre de médecins pour créer l’association loi 1901 CODES – COurs D’ESthétique à option humanitaire et sociale.

Dès 1979, l’association accueille sa première session de formation à la socio-esthétique et le CHRU de Tours ouvre les portes de ses services hospitaliers aux stagiaires. Dès 1984, la formation sera homologuée par l’Etat avant d’obtenir la certification en 2007.

En 2001, le CODES enrichit encore sa formation en proposant un « module social » qui est dispensé au sein des Hôpitaux de Saint-Maurice, désormais partenaire du CODES. La même année, L’Oréal Luxe décide également de soutenir l’association grâce notamment à la mise en place d’un programme de mécénat de compétences.

En 2004, le CODES Japon est créé grâce à la signature d’un contrat de partenariat avec l’Association des Esthéticiennes Japonaises (AJESTHE).

En 2008, Renée Rousière demande au Professeur Olivier Le Floch, cancérologue, d’assurer la présidence du CODES. Marie-Aude Torres Maguedano en devient directrice. Renée Rousière décède le 26 août 2008. Les hommages sont unanimes pour cette femme qui est reconnue autant pour son humanisme que pour ses qualités d’entrepreneuse visionnaire.

En 2010, le CODES initie la 1ère étude nationale sur l’impact de la socio-esthétique auprès de bénéficiaires en situation de réinsertion sociale et/ou professionnelle. Cette étude en sciences humaines a reçu le soutien financier de la Fondation L’Oréal. Elle démontre que la socio-esthétique est « un trait d’union entre les soins du corps et la relation d’aide ».

En 2012, le CODES organise le 1er congrès national de socio-esthétique à l’Institut Pasteur de Paris, qui est aujourd'hui devenu le rendez vous annuel de la profession et qui accueille aussi bien des socio-esthéticien(ne)s de toute la France que des professionnels du monde médical ou social soucieux de développer des prises en charge de qualité.