LA SOCIO-ESTHETIQUE

Un métier aux compétences spécifiques

La socio-esthétique est la pratique professionnelle de soins esthétiques auprès de populations souffrantes et fragilisées par une atteinte à leur intégrité physique (maladie, accident, vieillesse, …), psychique, ou en détresse sociale (chômage, détention,…).

Elle s’inscrit dans les projets de soin ou de vie définis par les équipes pluridisciplinaires des établissements médico-sociaux.

Aujourd’hui, les professionnels de l’aide médicale et sociale s’accordent à reconnaître la nécessité de faire appel à des professionnels de la socio-esthétique pour assurer une prise en charge globale des personnes et permettre une véritable interdisciplinarité.

Ce métier repose sur une double compétence : une expertise professionnelle reconnue dans le domaine de l’esthétique-cosmétique associée à des compétences spécifiques développées grâce à une formation complémentaire que le CODES a créé en 1979 et ne cesse d’enrichir depuis.

Ce titre est protégé par la loi (article 433-17 du Code Pénal) qui incrimine l’usage sans droit d’un diplôme officiel ou d’une qualité dont les conditions sont fixées par l’autorité publique. Cette mesure vient renforcer la réglementation des diplômes d’État d’Esthétique (loi 96- 603 du 5 juillet 1996 relative au développement et à la promotion de l’artisanat…)