LA SOCIO-ESTHETIQUE

Un métier aux compétences spécifiques

La socio-esthétique est la pratique professionnelle de soins esthétiques auprès de populations souffrantes et fragilisées par une atteinte à leur intégrité physique (maladie, handicap, vieillesse, …), psychique, ou en détresse sociale (chômage, détention,…).

Elle s’inscrit dans les projets de soin ou de vie définis par les équipes pluridisciplinaires des établissements, médicaux, médico-sociaux et sociaux. La plupart du temps, elle est gratuite pour les bénéficiaires. Elle s’adresse à tous : hommes et femmes, enfants, adolescents, adultes et personnes âgées.

Ce métier repose sur une double compétence :

  • une expertise professionnelle reconnue et un diplôme dans le domaine de l’esthétique-cosmétique
  • associée à des compétences spécifiques développées grâce à une formation certifiante complémentaire que le CODES a créée en 1979 et ne cesse d’enrichir depuis.

Les soins prodigués et les conseils donnés sont adaptés aux pathologies, aux situations et aux besoins identifiés par les équipes ou exprimés par le bénéficiaire.

Ils facilitent également le mieux-être du bénéficiaire, en résolvant des problèmes de repli sur soi, d’errance, de perte d’élan, d’hygiène,...)... et lui permettent ainsi de mieux observer ses traitements, de mieux vivre les soins et donc contribuent à des relations plus apaisées avec les équipes soignantes.

Par leur domaine d’intervention (le corps dans sa dimension sensorielle et l’image de soi) mais aussi par leur expertise du toucher, les socio-esthéticien.ne.s favorisent la libération de la parole et des émotions et participent ainsi à l'émergence d'informations complémentaires pour les équipes.

Aujourd’hui, les professionnels de l’aide médicale et sociale s’accordent à reconnaître la nécessité de faire appel à des professionnels de la socio-esthétique pour assurer un accompagnement des personnes et permettre une véritable interdisciplinarité.

Témoignages