A LA UNE : Beauty For a Better Life, appel à projets 2018

DU 26 FEVRIER AU 30 AVRIL 2018

La Fondation L’Oréal ouvre son appel à projets Beauty For a Better Life* destiné à aider des structures médicales ou sociales à développer des projets de beauté solidaire.

Convaincue du rôle bénéfique que peuvent jouer la beauté et le bien-être dans l’accompagnement des personnes fragilisées, la Fondation L’Oréal amplifie son engagement en 2018.

10 ans après la création du Prix Première Chance avec le CODES, le nouvel appel à projets Beauty For a Better Life est ouvert non seulement aux projets de socio-esthétique mais aussi à toute autre activité de coiffure, de beauté ou de détente offerte à des personnes fragilisées physiquement, psychiquement ou socialement.

Cette année, 340 000 euros seront ainsi remis aux structures lauréates, en France et à l’international, sous forme de dotations allant de 5 000€ à 20 000€. Un accompagnement personnalisé avec des experts, dont le CODES, est aussi offert pendant un an pour les aider dans la mise en place ou le développement de leur projet.

Accédez dès maintenant aux critères d’éligibilité et au formulaire de candidature

DANS LES MÉDIAS

Femmes de Touraine - septembre 2005

Tableau d'honneur

Renée Rousière pionnière de la socio-esthétique. Née au milieu des années 20, toujours pimpante et dynamique, Renée Rousière est de ce genre de petit bout de femmes qui sait déplacer les montagnes grâce à son courage et sa détermination.
EstHe Net - 2005

Spécial Interview

Interview en japonais de Mme Renée Rousière
Les Nouvelles Esthétiques - mai 2005

L'envol international du CODES

Créateur de la socio-esthétique, le CODES fait école. Ses 26 années d'expérience, les qualités professionnelles reconnues des socio-esthéticiennes formées lui valent une renommée qui, aujourd'hui, n'a plus de frontières.
Revue trimestrielle du Mvt du Nid Prostitution et Société - octobre/décembre 2004

La socio-esthétique : un retour à soi et un chemin vers l'autre

Sylvie Marini, socio-esthéticienne, aide les personnes repliées sur elles-mêmes, du fait de souffrances engrangées depuis des années, à se réparer, à renouer des liens avec leur corps, leur image.